Naissance du Club France de l’Olympisme

Publié le 15 avril 2022 à 11h01 dans Communiqué de presse, Institutions

La Maison du sport français a accueilli, début avril 2022, la création du Club France de l’Olympisme, coordination des acteurs nationaux de la culture olympique. Dans le respect et le soutien au développement de chaque structure, le Club France de l’Olympisme permettra de définir une orientation commune et d’envisager des actions conjointes visant à diffuser et valoriser l’Olympisme dans toutes ses dimensions, et ainsi contribuer à son ambition sociétale.


A l’initiative du Comité national olympique et sportif français et de sa présidente, Brigitte Henriques, l’Académie nationale olympique française, représentée par son président, Arnaud Richard, et sa secrétaire générale, Valérie Terrien-Conques, l’Association française des collectionneurs olympiques et sportifs, représentée par son président, Stéphane Hatot, le Comité français Pierre de Coubertin, représenté par son président, André Leclercq, et la Fondation Alice Milliat, représentée par sa présidente, Aurélie Bresson, et son secrétaire général, Eric Florand, ont fondé, vendredi 1er avril, le premier Club France de l’Olympisme


Le Mouvement olympique est empreint de culture et la France, le berceau de l’Olympisme. A l’approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, il est apparu légitime de réunir au sein d’un espace commun, d’échange, de solidarité et de coordination, les parties-prenantes de l’Olympisme en France. De fait, « l’Héritage des Jeux doit aussi être celui de la diffusion de la culture et des valeurs olympiques », a déclaré Brigitte Henriques, présidente du CNOSF.

Le Club France de l’Olympisme inscrira d’abord son action dans la perspective de la célébration de Paris 2024 et de son héritage. Il proposera une approche concertée de l’enjeu culturel des Jeux pour le mouvement sportif et travaillera à une structuration nationale pérenne de la culture olympique. Il s’attachera notamment à offrir une lisibilité d’ensemble aux opérations menées en France autour de la culture olympique, à recenser et associer les acteurs pertinents et à constituer un repère pour les nombreuses initiatives publiques ou privées. Les membres du Club ont ainsi engagé une réflexion quant aux actions prioritaires qui mobiliseront leur complémentarité d’ici à 2024 : valorisation des grands acteurs français de l’Olympisme, création d’un label, manifestations grand public, lieux de mémoire olympiques…

Un nouveau service Culture et Olympisme au CNOSF

La création du Club France de l’Olympisme s’inscrit, pour le CNOSF, dans une nouvelle dynamique culturelle pour laquelle Stéphane Hatot, président de la Fédération française de force et membre du Bureau exécutif du CNOSF, a été missionné par Brigitte Henriques.

La Charte olympique confie de fait comme première mission aux comités nationaux olympiques la promotion des principes fondamentaux et valeurs de l’Olympisme, à travers notamment le soutien aux initiatives et structures culturelles et éducatives dédiées.

Le CNOSF a par ailleurs créé un nouveau service « Culture et Olympisme » qui portera sa politique culturelle et dont l’action sera dirigée tant vers le mouvement sportif et son écosystème que vers le grand public.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *