#Coronavirus Les premiers impacts chiffrés sur les entreprises du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité

Publié le 17 mars 2020 à 16h44 dans Communiqué de presse

Les répercussions du coronavirus se font déjà fortement ressentir sur les entreprises du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité. Avant même les mesures de fermeture des « lieux recevant du public non-indispensables » annoncées par le Premier ministre samedi 14 mars dernier, ces entreprises ont enregistré une lourde baisse d’activité et craignent de fortes perturbations à venir.

En tant que première organisation professionnelle de la filière du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité, l’UNION sport & cycle (USC) joue pleinement son rôle de représentation officielle des intérêts de ses entreprises adhérentes et a été sollicitée pour réaliser une évaluation des difficultés rencontrées.

Cette première enquête de conjoncture, réalisée entre le jeudi 12 et ce lundi 16 mars, fait état d’une situation d’ores et déjà très difficile pour les entreprises adhérentes de l’USC.

1/ Dès les prémices de la crise, les entreprises du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité ont été particulièrement touchées

–          80 % des entreprises interrogées ont enregistré un recul de chiffre d’affaires entre le 1er et le 13 mars 2020.

–          Un tiers d’entre elles a affiché des baisses supérieures à – 20 %.

–          En moyenne, un recul de 14 % de chiffre d’affaires du 1er au 13 mars 2020.

2/ Ces entreprises craignent de fortes perturbations à venir

–          83 % des entreprises (fabricants) connaissent/prévoient des difficultés d’approvisionnement.

–          80 % des entreprises craignent des difficultés de trésorerie.

–          63 % des entreprises envisagent d’avoir recours au chômage partiel.

La fermeture des « lieux recevant du public non-indispensables à la vie du pays » et les annonces à venir du Président de la République auront à n’en pas douter de nouvelles répercussions sur les activités des entreprises de la filière. Une nouvelle enquête va prochainement être lancée auprès des adhérents de l’USC afin de suivre pas à pas les conséquences de la crise sur leurs activités.

Une cellule de crise mise en place par l’USC :

Outre cette évaluation régulière de l’impact de la crise sur l’activité de ses entreprises adhérentes, l’UNION sport & cycle est en première ligne pour les représenter et défendre leurs intérêts. Elle a également mis en place une cellule de crise pour les accompagner et répondre le plus précisément possible à leurs interrogations : un numéro d’appel et une adresse mail dédiés, une page d’informations constamment actualisée sur son portail internet, des ateliers webinar pour faire le point régulièrement sur les dernières actualités et répondre aux questions des adhérents.

A propos de l’UNION sport & cycle :

L’UNION sport & cycle est la première organisation professionnelle du secteur du sport. Elle fédère 1 400 entreprises représentant plus de 500 marques, 80 000 salariés, et 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé. Elle a pour principal objet la représentation officielle de toutes les entreprises industrielles et commerciales du secteur économique des articles et équipements de sports, de loisirs, du cycle et de la mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *