Fight for Dignity et l’INSEP disent stop aux violences dans le sport avec la campagne

Publié le 26 janvier 2021 à 18h39 dans Communiqué de presse

Paris – Janvier 2021.

ENSEMBLE, COMBATTONS LE SILENCE

Depuis maintenant un an, le monde du sport est secoué par des révélations de violences sexuelles et/ou sexistes et de harcèlement. Tous les sports sont malheureusement concernés et certaines fédérations ont déjà mis en place des actions. Fight for Dignity lance sa campagne Ensemble, combattons le silence et s’engage avec l’INSEP pour sensibiliser et lutter contre les violences dans le sport.

INSEP X FIGHT FOR DIGNITY : ENSEMBLE, ILS COMBATTENT LE SILENCECréée en 2017 par Laurence Fischer, triple championne du monde de karaté, Fight for Dignity aide les femmes victimes de violences à se reconstruire à travers le sport, notamment le karaté. À la suite de violences physiques ou psychiques, une personne peut éprouver des difficultés relatives à son corps, en étant coupée de ses sensations par exemple. « Fight for Dignity est axée sur la prise en charge des conséquences psycho-corporelles des violences grâce au sport. Nous souhaitons aujourd’hui nous investir dans la prévention. Parce qu’éviter les violences est évidemment préférable et parce que nous sommes persuadées que le sport et ses valeurs ont un rôle primordial dans la prévention des violences. », explique Sabine Salmon, directrice de Fight for Dignity.
Haut lieu de la performance sportive, l’INSEP accueille plus de 800 athlètes dont 150 mineures. Depuis plusieurs années, l’INSEP s’est engagée dans la lutte contre les violences auprès d’associations spécialisées : « Depuis 2017, un « pôle social prévention » a été créé pour répondre aux besoins et aux problématiques liées aux violences. Chaque année, nous proposons des formations et un accompagnement aussi bien aux athlètes qu’aux entraîneur.e.s pour prévenir les violences quelles qu’elles soient. Avec Fight for Dignity, l’idée est d’élargir notre volet sensibilisation avec d’autres partenaires. Quand l’association est venue nous présenter la campagne Ensemble, combattons le silence, il était évident que l’on allait travailler ensemble. C’est la suite logique de notre engagement dans la lutte contre les violences. », indique Ghani Yalouz, directeur général de l’INSEP.UNE CAMPAGNE FORTE PORTÉE PAR DES ATHLÈTES18 athlètes, hommes, femmes, valides et non-valides, issus d’horizons sportifs différents ont répondu présents pour montrer leur engagement contre les violences dans le sport. Médaillés mondiaux, européens ou olympiques, ils ont posé en kimono, sous l’oeil de la photographe Géraldine Aresteanu.« Il nous semblait évident que des athlètes soient le visage de notre campagne. Nous voulions des sportifs et sportives qui représentent des valeurs fortes et qui comprennent le sens de notre action. La ministre déléguée chargée des sports a elle aussi prêté son image, ce qui nous a conforté dans la pertinence de notre engagement. », souligne Sabine Salmon.La campagne Ensemble, combattons le silence réalisée par l’agence Sweet spot comporte un guide unique pour aider les témoins ou victimes de violences. Ils y trouveront des conseils, les numéros à appeler en cas d’urgence, des associations pour les aider : « C’est la première fois que tout est répertorié dans un seul guide. Si cela peut libérer la parole et inciter les personnes à témoigner, tant mieux. », conclut Béatrice Avignon, présidente de Fight for Dignity.Les affiches et les guides seront distribués à tous les athlètes, coachs et entraîneur.e.s de l’INSEP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *