« Campus 2023 : tout est parti d’un constat et d’une expérience »

Publié le 27 novembre 2020 à 15h32 dans Grands événements

Suite au lancement le mois dernier de Campus 2023, Benoit Rover, Directeur délégué à l’Emploi et à la Formation de France 2023, répond à nos questions.

Vous venez de lancer votre Campus 2023. De quoi s’agit-il ?

Campus 2023 est le CFA du Comité d’Organisation. Ce CFA aura pour rôle de former les salariés du GIP France 2023 qui sont en cours de recrutement. Dans un premier temps, nous allons recruter 2023 jeunes de 18 à 30 ans et les former aux métiers de la gestion et l’administration au sens large de nos structures sportives (FFR), mais également des autres fédérations puisque sur les 2023 jeunes, environ 550 seront mis à disposition de clubs d’autres fédérations.

Nous allons donc salariés ces jeunes mais également les former sur 3 niveaux de diplômes : bac (en partenariat avec l’éducation nationale), Bac+3 (avec la création d’un nouveau diplôme en partenariat avec la branche du sport), et bac+5 (en partenariat avec l’enseignement supérieur)

Nos 2023 jeunes seront salariés en apprentissage et participeront à l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby au travers de leurs missions dans les clubs ou au travers de missions spécifiques.

Comment vous est venue cette idée ? 

Tout est parti d’un constat et d’une expérience.

Après la Coupe du monde de rugby, en France, en 2007, nos clubs n’ont pas été en mesure d’accueillir l’affluence de nouveaux licenciés arrivés en masse à la sortie de l’évènement. Ceci couplé à mon expérience de directeur d’un CFA des métiers du sport nous a naturellement conduit à cette ambition. En appui sur la loi pour choisir son avenir professionnel, on a très rapidement imaginé construire des parcours en apprentissage. Ainsi, pour répondre aux besoins des structures sportives dans leur ensemble et leurs diversités en professionnalisant nos clubs amateurs en vue d’assurer leur développement et leur pérennité nous avons décidé d’innover et de lancer ce Campus. En intégrant le CFA, nous offrons aux structures sportives une expérience clé en main (pas de gestion RH, social, juridique, etc de l’apprenti) et leur permettons de se concentrer sur l’encadrement pédagogique et métier de l’apprenti.

Sur quels élément vous êtes-vous basés pour vous assurer de sa pertinence ? 

Nous avons construit le dispositif et l’avons présenté aux acteurs principaux concernés :

  • Branche professionnelle du sport
  • Opérateur de Compétences
  • Agence Nationale du Sport
  • Les Régions
  • France Compétences
  • Ministères du travail, celui des sports et celui de l’enseignement supérieur

Quel a été l’accueil de ces institutions ?

Dans un premier temps, elles ont été très enthousiastes car nous répondions à un  besoin et et nous étions totalement alignés avec la réforme sur l’apprentissage. Depuis le début de cette crise majeure qui contraint les jeunes mais aussi le monde du sport dans sa globalité, leur soutien s’est accru.

Aucun commentaire

MICHOT Thierry

Bonjour,
Pour des formations à bac+1, +3 et +5, il est tout simplement anormal que les discussions n’aient pas été engagées avec le ministère en charge de l’enseignement supérieur (sauf à ce que ce soit oublié dans la liste ci-dessus). En effet, les grades de licence et de master ne peuvent pas se délivrer sans accord de ce ministère ou partenariat avec une structure qui a l’agrément pour délivrer une licence ou un master. Enfin, il ne semble pas y avoir eu d’approche de la plupart des responsables de licence et masters STAPS en management du sport, dont c’est pourtant le travail au quotidien. Cette anomalie interroge, vu qu’une quarantaine de licence et une trentaine de masters en management du sport existent aujourd’hui, nombre de master ayant développé des formations en alternance.

Thomas Remoleur

Merci de votre commentaire. Le ministère de l’enseignement supérieur est cité 2 fois dans la 1° réponse comme un partenaire du projet. C’est donc un oubli de notre part dans le corps de la réponse dont vous parlez. Nous faisons la correction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *