Confinement : le sport est-il (aussi) la clé d’un télétravail réussi ?

Publié le 23 novembre 2020 à 10h30 dans Communiqué de presse

Gymlib, le partenaire leaderdu sport et du bien-être en entreprise, a voulu savoir si les Français arrivaient à conserver une activité physique pendant le confinement. Une enquête* menée auprès de 10523 personnes qui dévoile une baisse significative du sport… et du moral !

Encore du boulot pour le sport au travail

Il y a encore quelques années, l’idée de proposer des activités sportives en entreprise pouvait faire sourire. Aujourd’hui, tout le monde est convaincu que le sport est un atout indéniable pour le bien-être des salariés et pour l’amélioration du travail. Pourtant, seulement 9 % des entreprises semblent avoir mis en place des activités sportives à destination de leurs équipes.

Confiné = inactivité ?

Durant cette deuxième vague de confinement, il semblerait que le sport fasse beaucoup moins partie des priorités des Français. En effet, seulement 31 % déclarent continuer à avoir une activité sportive (8 % font même plus de sport et 23 % autant qu’en temps normal). 31 % font beaucoup moins d’exercices et 27 % ont tout arrêté. A noter que 11 % avouent ne jamais faire de sport.


Tutos abdos

Pour les personnes qui continuent à s’occuper de leur corps, internet est un véritable vivier pour se stimuler. En effet, plus de  42 % des personnes interrogées déclarent qu’elles participent à des séances de sport en ligne.

Le télé-sport peine encore

En revanche, du côté des entreprises, le sport en ligne n’est pas au goût du jour. Uniquement 1 % des Français disent bénéficier de sessions en ligne pour continuer à avoir une activité sportive ou de bien-être pendant qu’ils sont en télétravail. Pourtant, les Français sont clairement demandeurs pour rester actifs à la maison. En effet, plus de 87 % aimeraient que leur entreprise les accompagne à faire du sport pendant qu’ils sont en home office. 

Le travail, c’est la santé… Et avec du sport c’est de l’efficacité !

Faire du sport pendant le travail est bien loin d’être une perte de temps pour le salarié et pour l’entreprise. Au contraire, 85 % des Français se sentent beaucoup plus efficaces professionnellement lorsqu’ils ont une activité physique.  

« Il convient de rappeler quelques chiffres clés sur le sport en entreprise qui apporte des résultats probants selon une récente étude menée par l’UNION Sport & Cycle en collaboration avec le Ministère des Sports, le CNOSF et le MEDEF. Ainsi, l’activité physique en milieu professionnel diminue par exemple de 32 % les arrêts de travail, soit une économie de 4,2 milliards d’euros potentiels par an. Cela permet également de diminuer les troubles musculo-squelettiques et augmente la productivité de 12 % », a commenté Sébastien Bequart, cofondateur de Gymlib.

Classement des activités pour surperformer au travail

Parmi toutes les activités physiques, certaines semblent être encore plus efficaces pour améliorer les performances professionnelles des salariés. Ainsi, 72 % des Français pensent que le Yoga et la relaxation arrivent en tête des meilleures activités pour être au top au travail, juste devant la course à pied ou le vélo à 66 %. Enfin, à la troisième place arrivent à 64 % les palliatifs intérieurs à ces pratiques extérieures que sont le tapis de course, le vélo d’appartement ou le rameur.  

Un confinement pesant

Pendant le confinement, le manque d’activité physique normale pèse énormément sur le moral des Français. Ainsi, plus de 52 % avouent qu’ils n’en peuvent plus et qu’ils ont hâte de reprendre leur sport normalement et 21 % pensent que cela sera effectivement plus simple. Seulement 18 % continuent à faire du sport comme d’habitude et 9 % n’ont pas envie de reprendre quoi que ce soit.

Gymlib en chiffres :

Plus de 600 entreprises clientes

Plus de 3500 infrastructures sportives partenaires

Plus de 250 000 salariés bénéficiaires

*Méthodologie : enquête réalisée entre le 12 et le 16 novembre 2020 auprès de 10 523 personnes représentatives de la population nationale française selon la méthode des quotas. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant24 772 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.


Aucun commentaire

FLORENCE

Durant le confinement le sport a été sacrifié un peu rapidement sans réel réflexion entre sport individuel et sport collectif alors que tout le monde est d’accord que le sport est plus que bénéfique voire indispensable à la santé des employés aussi bien physique que mentale.
Personnellement adèpte de jogging j’ai continué à faire mes 10km tous les 2 jours

FLORENCE

faire du sport est indispensable de façon régulière, dans quelques mois après le covid on tirera les conséquences d’une très mauvaise approche de ce point, durant le confinnement nos jeunes se sont donnés à coeur joie sans limite sur les tablettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *