#SportSolidaire avec Common Cents

Publié le 21 avril 2020 à 16h24 dans #SportSolidaire

Les TPE, indépendants et startups de l’écosystème sportif français vont souffrir de l’arrêt total du sport professionnel et amateur pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire. Ainsi, et jusqu’à la fin de la crise, Olbia se propose de les mettre en avant sur son blog et sa newsletter hebdomadaire. Nous poursuivons avec Common Cents et Nicolas Vilotte, co-fondateur.

Quelles sont les activités de votre entreprise dans le domaine du sport ?
Nous sommes des créateurs d’engagement societal. Nous accompagnons les clubs sportifs comme le PSG, le Stade Français ou encore des événements comme le Longines Master Paris, le GP de Formule1 ou encore la LFP, en leur permettant d’associer leurs fans et spectateurs à leur engagement societal ou environnemental, grâce à notre plateforme de collecte de dons en ligne. Ainsi, les spectateurs peuvent faire un don en achetant leurs billets ou un produit merchandising. 

Comment êtes-vous impactés par cette crise sanitaire ?

Plus aucune activité de nos partenaires, les événements sont reportés, annulés et leurs billetteries sont fermées et à part quelques campagnes d’urgence sanitaire que nous avons proposé à tous, et nous ne voyons plus aucune activité possible sur les prochaines semaines. 

Qu’espérez-vous de l’écosystème du sport français quand la vie économique et sociale reprendra ?

Pendant ce confinement, nous avons vu naître une formidable initiative, #TousenBlanc. Montée en quelques heures, cette campagne de mobilisation des sportifs pour les personnels soignants est formidable. Bravo !


Ceci alimente mon avis : tous les acteurs du sport doivent désormais intégrer une dimension de Good dans la création et l’organisation des événements. Il ne faut plus dissocier ses actions caritatives, sa fondation, pour ceux qui en ont une, de l’activité business du club ou de l’event. Le Good doit être une partie intégrante de sa stratégie de marque et d’activation des fans. Tous les ans, des millions de billets sont vendus lors d’événements sportifs et si tous les acteurs décidaient d’associer leurs fans et spectateurs à leurs engagements, ce serait des millions d’€ collectés et un impact sociétal généré colossal. 
Et si on faisait duSocial Impact Sport Marketing ? Valoriser son impact sociétal et/ou environnemental et celui de sa communauté pour en faire un atout business pour sa marque.

Mettez-vous à profit cette période pour repenser votre activité (modèle économique, élargissement/rétrécissement de l’offre, élargissement/rétrécissement de la cible prospective

Oui, car sans cela, sans vouloir faire de jeux de mots déplacé, nous irons au tapis. Ce sujet du Social Impact Sport Marketing, c’est un sujet que je souhaite développer avec des partenaires comme Olbia, La Fourmi, nos partenaires club/events et tout ceux qui le souhaitent. Notre plateforme Online sera alors un outil pour mettre en jeu sa stratégie de Social Impact. 
Je suis convaincu que le jour d’après peut devenir un nouveau chapitre sur un monde plus altruiste qui deviendrait un monde « Profit with Purpose ». 

Prenez soin de vous et #TousEnBlanc (www.tousenblanc.org/don)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *