#SportSolidaire avec Lundi Matin

Publié le 6 avril 2020 à 10h01 dans #SportSolidaire

Les TPE, indépendants et startups de l’écosystème sportif français vont souffrir de l’arrêt total du sport professionnel et amateur pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire. Ainsi, et jusqu’à la fin de la crise, Olbia se propose de les mettre en avant sur son blog et sa newsletter hebdomadaire. Nous poursuivons avec LUNDI MATIN et Lionel Perrin, responsable marketing.

Quelles sont les activités de votre entreprise dans le domaine du sport ?

Nous éditons des logiciels de gestion et des applications de caisse tactile disponibles sur tablettes et smartphones, initialement à destination des entreprises, commerçants et restaurateurs.

Nous sommes arrivés dans le domaine du sport il y a 2 ans, en signant avec Montpellier Handball. Cette collaboration nous a permis de voir que les besoins d’un club sportif ou d’un organisateur d’événement étaient vraiment similaires à ceux d’une entreprise traditionnelle, et que nos solutions pouvaient les accompagner dans leur structuration, et les aider à développer leurs revenus.

Nous accompagnons aujourd’hui une vingtaine de clubs sportifs, organisateurs d’événements et prestataires événementiels dans leur développement, avec une suite logicielle composée de caisses tactiles merchandising et F&B, de solutions de paiement cashless et QR Code, de bornes de prise de commandes et d’un ERP/CRM capable de se connecter à l’écosystème des clubs (e-commerce, billetterie, app. mobile, etc.).

Comment êtes-vous impactés par cette crise sanitaire ?

Un peu comme tout le monde je pense : chacun chez soi avec son ordinateur, sa tasse de café et son chat sur les genoux, en attendant de retrouver une vie normale 🙂 Blague à part cela a été un petit challenge d’être en capacité de placer plus de 30 personnes en télétravail du jour au lendemain, mais le changement s’est plutôt fait naturellement. 

Aujourd’hui nos services “de production” (R&D, Marketing, Communication) fonctionnent normalement, et les services en relation avec les clients (Projet, CSM, Commercial, Administratif) tournent généralement entre 25 et 50%, avec une part de chômage partiel.

Côté business, nos clients étant majoritairement des commerçants, des restaurateurs, des clubs sportifs ou des organisateurs d’événements, il est clair que notre activité est fortement impactée par la crise. 

Concernant la BU Sport, nous venions tout juste de sortir notre site Sport & Events by LUNDI MATIN. Cette sortie devait être accompagnée de différentes actions marketing, de communication et commerciales, qui n’ont finalement pas été lancées car nous sommes conscients que les clubs ont d’autres priorités, nombre d’entre eux se demandant s’ils vont réussir à joindre les 2 bouts en fin de saison et/ou réussir à conserver leurs partenaires pour la saison prochaine.

Au final, charge à nous de relever la tête quand cette catastrophe sanitaire sera passée, et de mettre les bouchées doubles pour aller chercher nos objectifs de développement.

Qu’espérez-vous de l’écosystème du sport français quand la vie économique et sociale reprendra ?

A titre personnel, j’espère que le plan de relance économique n’oubliera par les acteurs du sport et de l’événementiel, quelle que soit leur taille. La mise à l’arrêt des clubs et des compétitions nous a montré que la vie est bien moins drôle quand le monde du sport est en sommeil, donc j’espère que l’écosystème saura se relever et qu’aucun acteur ne sera dans l’obligation de mettre la clé sous la porte.

Après, on constate aussi que certains clubs et organisateurs profitent de cette période sans événement pour sortir un peu la “tête du guidon” et s’atteler à des sujets de fond sur la structuration de leur activité. En effet, la crise montre aussi que la dépendance aux droits TV à ses limites, et que certains acteurs ont besoin de retravailler leur modèle économique pour être moins dépendants des aléas sportifs, sociaux et économiques.

Mettez-vous à profit cette période pour repenser votre activité (modèle économique, élargissement/rétrécissement de l’offre, élargissement/rétrécissement de la cible prospective…) ?

Le fait d’avoir moins d’interactions avec nos clients et partenaires nous permet effectivement de nous recentrer sur la qualité de nos produits, d’avancer sur notre roadmap, et de planifier le développement de nouvelles briques logicielles.

La sortie de la version 8 de notre ERP/CRM est ainsi prévue pour la fin du mois, et nous travaillons également sur le développement de nouvelles fonctionnalités à destination des acteurs du sport et de l’entertainment.

Après comme tout le monde on a surtout hâte de reprendre une activité sportive normale, et aussi de retourner dans les tribunes passer de bons moments de sport entre amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *