#SportSolidaire avec Jordan Chopard

Publié le 20 mars 2020 à 9h37 dans #SportSolidaire

Les TPE, indépendants et startups de l’écosystème sportif français vont souffrir de l’arrêt total du sport professionnel et amateur pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire. Ainsi, et jusqu’à la fin de la crise, Olbia se propose de les mettre en avant sur son blog et sa newsletter hebdomadaire. Nous poursuivons avec Jordan Chopard, vidéaste & community manager.

Quelles sont les activités de votre entreprise dans le domaine du sport ?

Je suis actuellement vidéaste et community reporter/manager freelance spécialisé dans le domaine du sport. Je travaille pour différentes organisations sportives, j’ai notamment travaillé pour l’EuroVolley 2019 en France pour la création de vidéos et la gestion des réseaux sociaux de l’événement. Actuellement, je travaille notamment pour la promotion de boxe Univent Boxing sur des missions de Community Management. J’ai également une activité annexe avec une chaîne YouTube autour du sport qui s’appelle Passion Sport qui n’est pas professionnelle mais un investissement personnel pour partager ma passion au plus grand nombre.

Comment êtes-vous impactés par cette crise sanitaire ?

Aujourd’hui, l’ensemble de mes contrats et missions a été mis en pause, reporté ou annulé. Je n’ai donc plus aucune activité et plus aucun revenu concernant la partie freelance. Je vais donc me concentrer pour produire du contenu vidéo autour du sport pour occuper les gens pendant le confinement.

Qu’espérez-vous de l’écosystème du sport français quand la vie économique et sociale reprendra ?

Pour être honnête, je n’espère qu’une chose, que tout rentre dans l’ordre le plus rapidement possible. Aussi, j’espère que les indépendants et petits entrepreneurs ne seront pas les oubliés de cette crise. J’espère donc que l’écosystème saura s’organiser pour faire face, ensemble, sans oublier personne. 
Je souhaite aussi que le monde du sport soit plus ouvert vers l’extérieur et fonctionne moins en cercle fermé. Cela fait peu de temps que je travaille dans ce milieu et j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de carcans et que l’on fait beaucoup travailler ses amis sans laisser leur chance aux autres. 

Mettez-vous à profit cette période pour repenser votre activité (modèle économique, élargissement/rétrécissement de l’offre, élargissement/rétrécissement de la cible prospective…) ?  

C’est encore assez tôt, je suis un peu dans l’inconnu et en plein flou sur mon activité qui est assez jeune (création en février 2019). Je ne vais pas prendre de décisions hâtives mais c’est sûr que cela va me laisser du temps afin de réfléchir sur l’évolution de mon entreprise une fois que tout cela sera terminé. Je pense notamment essayer de bénéficier de contrats longue durée plutôt que de simples missions, cela me permettrait d’assurer un certain confort financier pour aborder plus sereinement ces périodes de doute. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *