L’activité physique en entreprise offerte aux salariés ne pourra plus être considérée comme un avantage en nature

Publié le 16 décembre 2019 à 18h08 dans Communiqué de presse

L’activité physique en entreprise offerte aux salariés ne pourra plus être considérée comme un avantage en nature. Cette mesure avait été annoncée dans le plan d’héritage de l’Etat pour les Jeux Olympiques et Paralympique de 2024, elle est désormais opérationnelle. 

Autrement dit, une entreprise qui offre à ses salariés l’accès à un équipement sportif comme à des activités physiques avec un éducateur, n’aura plus à s’acquitter de charges sociales sur ces dépenses, soit la disparition des 54% de charges y étant associées. 

Très attendue par les employeurs, cette mesure va permettre de lever un frein et d’accélérer l’accès à la pratique sportive pour les salariés au sein de leur entreprise. 

Car il faut rappeler que l’immense majorité des employeurs est convaincue de l’effet bénéfique du sport en entreprise selon une étude portée en 2017 par le Ministère des Sports, le CNOSF, le MEDEF et l’Union Sport et Cycle. Pourtant 82% d’entre eux n’ont pas encore mis en place d’actions en faveur de la pratique d’activités physiques et sportives à destination de leurs salariés. 

L’initiative du Gouvernement prise aujourd’hui doit permettre de changer la donne. 

Aucun commentaire

schaeffer

bonjour,
est-il possible de disposer d’un lien pour consulter l’instruction ministérielle dans sa totalité ?
Vous en remerciant,
bien cordialement

Thomas Remoleur

Bonjour
C’est déjà le cas. Il vous suffit de cliquer sur le mot « mesure » dans le premier paragraphe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *