Paris 2024 met l’accent sur l’organisation de Jeux Olympiques créatifs et novateurs pour toute la France

Publié le 12 juin 2019 à 16h50 dans Jeux olympiques

Communiqué de presse du Comité International Olympique

La commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux de Paris 2024 s’est déclarée impressionnée, à l’issue de sa deuxième réunion, par les vastes projets mis en route par Paris 2024 pour offrir des Jeux Olympiques qui s’adresseront à tout le pays. 

« Organiser des Jeux Olympiques créatifs et novateurs pour tous est au cœur de la mission que s’est fixée l’équipe de Paris 2024 », a déclaré le président de la commission de coordination du CIO, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant. « La vision de Paris 2024 – le sport peut changer des vies – est ancrée dans l’ensemble de ses projets, que ce soit dans l’initiative Terre de Jeux 2024, dans l’approche adoptée par le comité d’organisation pour la définition de son plan en faveur du développement économique et de l’emploi, dans sa volonté de donner la possibilité à chacun de participer à des épreuves grand public durant les Jeux, ou encore dans son programme ambitieux pour la Journée olympique. Toutes ces initiatives sont une parfaite illustration de la façon dont Paris 2024 mobilise et fédère le pays derrière les Jeux Olympiques et Paralympiques. » 

Et de poursuivre : « Depuis la constitution relativement récente du comité d’organisation, l’équipe de Paris 2024 a enregistré des progrès constants. Nous entrons dans une nouvelle ère de collaboration et de co-création, comme en témoigne la présence du Comité International Paralympique (IPC) et de nombreux autres partenaires à Marseille. Ce dialogue s’inscrit dans le droit fil de l’Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme. C’est tous ensemble que nous construisons ce projet, avec un même objectif en tête : planifier et organiser de manière responsable et efficace des Jeux Olympiques exaltants et inoubliables en 2024. »

C’est donc dans cet esprit de collaboration que la commission de coordination s’est réunie à Marseille, où se tiendront des rencontres de football et les épreuves de voile. Durant sa visite dans la cité phocéenne, l’équipe du CIO s’est ainsi rendue à la marina et dans le stade Orange-Vélodrome. Ces lieux emblématiques, qui accueilleront athlètes et supporters dans cinq ans, serviront de magnifique toile de fond aux compétitions.  

Au premier jour du déplacement de la commission de coordination, les sports urbains ont été à l’honneur, le public venant nombreux dans le quartier du Vieux-Port pour assister, dans une ambiance jeune et dynamique, à des démonstrations de basketball 3×3, de BMX, de breaking, de skateboard et d’escalade. 

Fin juin, la Session du CIO se prononcera en effet sur l’admission provisoire du breaking, du skateboard, de l’escalade et du surf au programme des sports des Jeux Olympiques de 2024. 

L’un des principaux objectifs de l’équipe de Paris est de veiller à ce que les Jeux soient organisés dans le respect de la durabilité afin de servir les intérêts de tous les Français pour les décennies à venir. À ce titre, le comité d’organisation a présenté sa stratégie en faveur de la neutralité carbone et rendu compte de la création d’un fonds de dotation qui servira à financer les projets en lien avec l’héritage de Paris 2024. 

La SOLIDEO, l’établissement public chargé de superviser les opérations d’aménagement nécessaires aux Jeux Olympiques et Paralympiques, était également présent à Marseille pour informer la commission de coordination des progrès réalisés dans la conception d’un village olympique innovant et durable. Non seulement l’installation sera conçue pour anticiper l’évolution des enjeux auxquels seront confrontés les résidents de demain, mais elle sera également optimisée pour l’accueil des athlètes durant les Jeux. 

Ainsi que Tony Estanguet, président de Paris 2024, l’a confié : « Cette deuxième réunion de la commission de coordination constitue un moment important dans la construction de notre projet. Elle est révélatrice de nos avancées. Un an après avoir posé les fondations du comité d’organisation, cette 2e édition est résolument tournée vers l’extérieur et le grand public. Nous avons fait de l’engagement du mouvement sportif, des acteurs publics et des Français, à nos côtés, l’une de nos grandes priorités. Cette volonté d’engager la population dès à présent traduit plus largement notre ambition de proposer des Jeux différents, qui font de la créativité la marque de fabrique de Paris 2024. Cette volonté d’innover, de surprendre, se décline dans tous les domaines de notre projet, comme en témoignent l’ouverture de certaines épreuves des Jeux au grand public, ou par la dimension célébration de notre projet, en mettant le sport au cœur de la ville, comme cela n’avait jamais été fait à cette échelle auparavant. Il est, à ce titre, essentiel pour Paris 2024 de pouvoir s’appuyer sur des partenaires comme le CIO et l’IPC qui, chaque jour, nous poussent, nous encouragent à aller toujours plus loin. Je tiens également à remercier la ville de Marseille, son maire Jean-Claude Gaudin, et tous ses habitants, pour leur accueil et leur engagement à nos côtés. Marseille, qui accueillera des rencontres de football et toutes les épreuves de voile dans sa magnifique marina, est un atout extraordinaire pour le projet de Paris 2024. »

Durant les séances de travail, le comité d’organisation a présenté au CIO et à l’IPC les avancées majeures enregistrées dans les secteurs de la gouvernance, de la mobilisation et du marketing pour n’en citer que quelques-uns. 

Renforçant cet esprit de collaboration, des représentants des autorités régionales de Marseille et Paris ont participé aux présentations, contribuant ainsi à la création de Jeux Olympiques et Paralympiques d’une ère nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *