La durabilité et l’héritage au cœur du projet olympique de Milano-Cortina 2026

Publié le 29 septembre 2020 à 18h43 dans Communiqué de presse

La première réunion de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux d’hiver de Milano-Cortina 2026 s’est tenue à distance aujourd’hui, mardi 29 septembre 2020. Le comité d’organisation a informé les membres de la commission des énormes progrès accomplis depuis l’octroi de l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver l’année passée ainsi que de sa volonté de livrer des Jeux durables avec un solide héritage, et ce dans le droit fil de l’Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme.

Le président du CIO, Thomas Bach, a salué les membres de la commission, placée sous la conduite de Sari Essayah. Ont également participé à cette réunion Giovanni Malagò, président du comité d’organisation de Milano-Cortina 2026 et du Comité National Olympique italien, et Vincenzo Novari, directeur général de Milano-Cortina 2026. Les membres de la commission de coordination ont entendu les représentants des membres fondateurs du comité d’organisation, à savoir Luca Pancalli, président du Comité National Paralympique italien, Giuseppe Sala, maire de Milan, Gianpietro Ghedina, maire de Cortina, et Attilio Fontana, président de la Lombardi ; une allocution a également été prononcée au nom de Luca Zaia, président de la Vénétie. Valerio Toniolo, représentant du gouvernement italien, Arno Kompatscher, président de la province autonome de Bolzano, et Maurizio Fugatti, président de la province autonome de Trente, ont également pris la parole devant la commission. 

S’exprimant à l’issue de la réunion, Sari Essayah a déclaré : « Milano-Cortina 2026 a fait d’énormes progrès malgré les enjeux soulevés par la pandémie de COVID-19. L’intégration des réformes de l’Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme dans le projet olympique, en particulier s’agissant de l’utilisation des sites existants, laissera un héritage durable au sport international et aux collectivités locales en Italie. Nous ne sommes qu’au début de notre voyage et alors que de nombreuses décisions clés doivent encore être prises, j’espère que ces Jeux seront présentés comme un exemple pour les futures éditions olympiques d’hiver. »

Et de poursuivre : « Le Mouvement olympique est uni afin d’aider le comité d’organisation à réaliser son ambition de faire vivre une expérience unique qui laissera un héritage à des générations d’Italiens. Les fondations solides que Milano-Cortina 2026 a construites témoignent de la formidable coopération des acteurs olympiques et locaux, autant de signes qui montrent que nous sommes vraiment plus forts ensemble. »

Giovanni Malagò, président de Milano-Cortina 2026, a pour sa part confié : « Je suis ravi d’accueillir le président du CIO, Thomas Bach, ainsi que les membres de la commission de coordination de Milano-Cortina 2026, magistralement présidée par Sari Essayah. Je leur suis profondément reconnaissant pour leurs paroles et le soutien continu qu’ils apportent à nos efforts. Il s’agissait de notre première réunion, bien que virtuelle, après l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver lors de la Session du CIO. Avec l’équipe dirigée par Vincenzo Novari, nous avons travaillé pendant ces mois difficiles à façonner le comité d’organisation et ces Jeux italiens en adoptant une approche à la fois innovante et durable. Nous sommes conscients des nombreux défis importants qui restent à relever, mais nous sommes prêts à les relever en équipe, avec le CIO et les partenaires de Milano-Cortina 2026, afin d’offrir une édition des Jeux inoubliable. »

L’une des principales avancées saluées par la commission de coordination a été l’adoption, par le Parlement italien, d’une loi olympique qui régit l’organisation et la gouvernance des Jeux d’hiver de Milano-Cortina 2026.

Les membres de la commission ont également pris connaissance de l’évolution des effectifs de Milano-Cortina 2026, avec plus de 50 employés travaillant désormais pour le comité d’organisation, dont bon nombre possèdent déjà une expertise dans les événements de sports d’hiver. Cette réunion a en outre donné au comité d’organisation l’occasion de détailler son modèle de dotation en personnel, lequel prévoit que l’équipe principale sera composée d’environ 600 personnes, avec quatre départements décentralisés créés pour se concentrer sur la gouvernance, la livraison des Jeux, le numérique et les revenus.  

Autre sujet clé abordé : le développement de la vision des Jeux de Milano-Cortina 2026. Cette vision sous-tend la stratégie du comité d’organisation jusqu’à la tenue des Jeux, laquelle s’articule autour de sa volonté de « faire en sorte que tous les Italiens tombent amoureux des Jeux et des sports d’hiver, et que le monde entier tombe amoureux de l’Italie ».

Les membres de la commission de coordination ont par ailleurs appris qu’un élément fondamental de la stratégie du comité d’organisation était la durabilité, sur les plans économique, environnemental et social. Milano-Cortina 2026 a expliqué que les Jeux dynamiseront l’économie italienne, facilitant la création de nouveaux débouchés et d’emplois à long terme. 

Les plans de Milano-Cortina 2026 en matière d’héritage ont également été détaillés. Ces plans prévoient notamment de ne laisser aux générations futures que des installations, des infrastructures de mobilité et des atouts pour le tourisme financièrement durables. Le comité d’organisation s’attache en effet à accroître l’intégration, à diffuser les valeurs olympiques dans tout le pays, à promouvoir des modes de vie sains grâce à la pratique sportive et à doter les territoires d’une expertise plus solide en matière de gestion de grands événements.

Parmi les autres sujets abordés au cours de la réunion, citons le plan directeur des sites. Sur ce point, la commission de coordination du CIO a insisté sur les efforts constants du groupe de travail établi par la commission exécutive du CIO début 2020. Ce groupe, lequel s’intéresse à la durabilité et à l’héritage du centre de glisse et de l’anneau de vitesse, est composé du comité d’organisation, des autorités locales et des Fédérations Internationales concernées. Son travail s’appuie sur les préoccupations soulevées par la commission d’évaluation l’année dernière à propos de ces deux sites.

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d’archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l’adresse suivante : images@olympic.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *