Cette semaine 30, Olbia a appris que…

Publié le 24 juillet 2020 à 17h08 dans cette semaine...

Si vous avez passé la semaine à l’hôpital…

Si vous n’avez pas lu l’édition de la semaine dernière, voici l’essentiel en video en 1’…

Nous vous souhaitons un très bel été, de belles vacances si c’est le cas et nous vous donnons rdv fin août ! Profitez donc bien de cette (riche) dernière édition de la saison 2019/2020.

#Mercato

Michel Cadot, Préfet d’Ile-de-France, devient DIJOP en remplacement de Jean Castex // Info de notre ami Bruno Fraioli : Charlotte Riou, ancienne responsable des partenariats et du sponsoring de Teisseire, rejoint la Ville de Paris en tant que manager marketing et opérations pour les Jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que les grands événements sportifs // Kenny Jean-Marie quitte son poste de directeur de cabinet et directeur des relations institutionnelles auprès de Noël Le Graët à la FFF pour rejoindre la FIFA au mois de septembre.

La FF d’haltérophilie – musculation recherche un(e) chargé(e) de communication // La FF de tennis recrute un(e) chargé(e) de mission intégrité sportive // Qatar 2022 recrute un(e) material planning coordinator, un(e) media operations senior manager et un(e) translation coordinator // Paris 2024 recherche un(e) manager juridique contrats & corporate, un(e) sport manager – voile et un(e) chef(fe) de projet logistique // La Ligue de football Nouvelle-Aquitaine recrute un(e) agent administratif // La FF de gymnastique recherche un(e) chargé(e) de mission formation et emploi // Le CIO recrute un(e) cyber security architect et un(e) personal assistant – digital engagement // L’Agence française de lutte contre le dopage recrute un(e) agent de contrôle du dopage pour son département des contrôles // La FF de baseball et de softball recherche un(e) comptable pour un poste à pourvoir en septembre. Envoyez une lettre de motivation et un CV à l’adresse suivante : contact@ffbs.fr

Il se passe quoi autour de/chez Paris 2024?

Paris 2024 a lancé le « Club Paris 2024 » qui va permettre au plus grand nombre de prendre part à l’aventure des Jeux. En effet, chaque mois jusqu’en 2024, le Club proposera à ses membres de prendre part à des challenges ludiques et accessibles à tous. Devenir membre du Club permettra aussi d’avoir accès en exclusivité ou en avant-première à toutes les informations sur la billetterie et sur les événements liés aux Jeux. Premier rendez-vous le 26 juillet pour défier Tony Parker sur un playground parisien ! Cliquez ICI pour vous inscrire ! //

CVSI, entreprise sociale accueillant plus de 80 % de personnes en situation de handicap sur l’ensemble des métiers de la signalétique et de la communication visuelle, remporte le marché de production d’objets de communication et de goodies pour Paris 2024 // La SOLIDEO publie le 3° épisode de sa série « Les bâtisseurs des Jeux : les acteurs de la relance ». Elle lance également un appel d’offre pour une AMO juridique pour la passation de marchés publics en procédures de dialogues compétitifs ainsi que 4 marchés d’innovation sur 4 thématiques spécifiques : la lutte contre les effets d’îlots de chaleur urbains, la limitation de la pollution de l’air, l’intégration de mobilier urbain inclusif et l’éclairage intelligent // A l’occasion de la 136° Session du CIO qui s’est tenue en visio-conférence vendredi 17 juillet, Paris 2024 a indiqué au CIO que « pour la seule année 2020, les initiatives lancées ont déjà touché près d’un demi-million de personnes à travers un programme scolaire encourageant la sensibilisation interculturelle ».

Ça bouge dans les fédérations…

La FF de tennis annonce la création du FFT Beach Tennis Tour, une tournée organisée sur l’ensemble du territoire français d’août à octobre afin de relancer progressivement le Beach tennis // La FF de surf rappelle les règles élémentaires à tous les pratiquants de surf et de stand up paddle afin de garantir sécurité et convivialité lors de la pratique.

Dans les institutions…

Jean Castex a présenté le plan jeunes « 1 jeune – 1 solution » de 6,5 Mds€ sur 2 ans pour faire face à la crise du coronavirus. Dans le cadre de cette annonce, Roxana Maracineanu confirme que 2 500 jeunes seront orientés vers des emplois dans le monde du sport dans le cadre de l’action de l’Agence nationale du sport et que 3000 places supplémentaires seront créées dans le dispositif SESAME (accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation) // Roxana Maracineanu s’est rendue à l’île de loisirs de Cergy-Pontoise dans le cadre du programme « Prévenir les noyades et développer l’Aisance aquatique ». Ce programme interministériel vise notamment la rénovation des enseignements de la natation à destination des plus jeunes enfants // Aisance aquatique toujours, l’Agence nationale du Sport lance son appel à projets 2020 consacré à la « formation à l’enseignement de l’aisance aquatique » dans le cadre du plan de prévention des noyades et du développement de l’Aisance aquatique. En effet, l’enquête « Noyades » menée au cours de l’été 2018 par Santé Publique France avait relevé une augmentation sensible du nombre des noyades accidentelles (1 649 en 2018 contre 1 266 en 2015). Les fédérations sportives agréées intervenant dans le domaine des activités aquatiques et nautiques sont invitées à soumettre leur projet avant le mercredi 30 septembre 2020 // La FDJ a publié sa newsletter du mois de juillet dans laquelle vous retrouverez les interviews de Johanne Defay, membre de la FDJ Sport Factory, et de Vahiné Fierro, membre de la pépinière. Vous pouvez y accéder ICI.

En direct des territoires

Dans le cadre du programme #MonÉtéMaRégion et en partenariat avec Paris 2024, la Région Île-de-France met en place des animations et initiations sportives accessibles gratuitement. 12 bases de loisirs de la région accueilleront près de 500 000 jeunes à ces initiations. Une exposition sur les Jeux sera aussi accessible tout l’été // Le département du 93 n’est pas en reste et, toujours avec Paris 2024, proposera, dans ses parcs, la pratique et la découverte des sports olympiques et paralympiques. Pendant la durée de l’opération, des athlètes feront découvrir aux plus jeunes la pratique des sports olympiques et paralympiques. De plus, à partir de la mi-août, le dispositif « 24 sites pour 2024 » s’installera durablement dans l’espace public pour encourager les populations à se mettre à l’activité physique et au sport.

UniTeam a lancé son programme OV School à l’Orange Vélodrome (imaginé par la start-up sociale Synergie Family) pour palier au décrochage scolaire des enfants pour lesquels le confinement a été synonyme de décrochage scolaire. A travers la fondation OM Fondation et en mettant à disposition l’Orange Vélodrome, l‘OM et Orange permettront à une centaine de jeunes Marseillais d’accéder à un programme de vacances apprenantes en plein cœur du stade // Emmanuel Macron s’est rendu à Chambord pour promouvoir le programme « Quartiers d’été 2020 » qui met en place des activités éducatives, culturelles et sportives dédiées aux jeunes des quartiers prioritaires. Le PR y a même joué au foot avec des jeunes. Il était avec les verts. Un signe avant la finale de ce soir ? //

Y’a pas que la France dans le sport !  by Francs Jeux

Tokyo 2020 a marqué la date de J – 1 an avant l’ouverture des Jeux par la diffusion d’une vidéo d’espoir mettant en scène la nageuse Rikako Ikee // La Fédération internationale d’escalade (IFSC) organise le 2 août sa 1° compétition virtuelle // Procter & Gamble a prolongé de 8 ans son contrat avec le CIO comme partenaire mondial TOP // Au Japon, les sondages sont unanimes : la majorité de la population souhaite un nouveau report ou une annulation des Jeux de Tokyo // La Fédération internationale de natation (FINA) a débloqué un fonds de plus de 6 M$ pour aider les athlètes à préparer les Jeux de Tokyo // Selon le CIO, pas moins de 15 villes seraient intéressées à l’accueil d’un événement olympique à partir de 2030 // Depuis le début de la crise sanitaire, World Rugby voit ses formations ligne battre des records d’audience // Reconnaissant le pouvoir du sport pour faire progresser la société, 118 États membres de l’ONU ont appelé tous les États à inclure le sport dans leurs plans de relance et à l’intégrer dans leurs stratégies nationales en faveur du développement durable.

Pendant ce temps, au Parlement,avec Fabrice Alexandre de Communication & Institutions  

Les députés Régis Juanico et Cédric Roussel ont présenté les conclusions de leur évaluation de la loi Braillard de 2017 sur l’éthique du sport (voir les débats en commission). Bilan ? « Un socle sur la base duquel peuvent être envisagées de nouvelles étapes », notamment dans la future loi « sport et société » : si la loi a permis des avancées, les rapporteurs regrettent une adhésion parfois trop faible des acteurs du sport à ses exigences ; ainsi, près de 3 ans après la date butoir, plusieurs fédérations n’ont pas mis en place de chartes et de comités de déontologie, et quand ils sont en place, l’activité de ces comités est « inégale » ; le rapport propose un meilleur contrôle par le ministère et « une échelle graduée de sanctions ». Parmi les 27 propositions, soulignons celles en faveur du renforcement d’une culture de la déontologie et de la prévention, des outils dont dispose l’Autorité Nationale des Jeux contre les manipulations de compétitions, de l’encadrement des agents sportifs, mais aussi de la compétitivité du sport français, la loi n’ayant pas produit pleinement les résultats espérés, ou du sport féminin. Par ailleurs, le président de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée, Bruno Studer, a demandé au Premier ministre l’extension aux pratiques sportives du Pass Culture bénéficiant aux jeunes ; une idée qui se rapproche du Pass Sport proposé il y a un an par Régis Juanico et le sénateur Jean-Jacques Lozach. 

Par ailleurs, François Cormier-Bouligeon et Cédric Roussel (décidément très actif), respectivement présidents des groupes d’études « Sport » et « Économie du sport » de l’Assemblée nationale, ont remis au Premier ministre Jean Castex 50 mesures pour relancer le Sport français. 

L’info juridique de la semaine, avec le CDES Conseil

Elections dans les fédérations : qui veut décaler le peut

Le décret permettant le report des élections dans les fédérations jusqu’au 30 avril 2021 au maximum (et au passage la prorogation d’un an des délégations ministérielles aux fédérations et des agréments des centres de formation) est (enfin !) paru.

Il ne s’agit que d’une faculté pour notamment neutraliser les effets dommageables de la crise Covid sur les campagnes électorales et, le cas échéant, l’élection en amont des « grands électeurs ». Cela permet concrètement aux fédérations de décider que le mandat des équipes en place est prorogé pour aller au-delà des 4 ans statutaires (dans la double limite de 4 ans 1/2 et du 30 avril 2021). Dans cette hypothèse, cela suppose une décision en amont de l’AG fédérale car on déroge aux statuts en vigueur. En revanche, les fédérations qui avaient prévu leur élections à l’automne peuvent les décaler sans décision préalable de l’AG tant qu’elles ne dépassent pas la limite de 4 ans. C’est par exemple le cas de la FFF qui avait initialement prévu des élections le 12 décembre 2020 et qui a pu les décaler au 13 mars 2021 par simple décision du Comex, les précédentes élections ayant eu lieu le 18 mars 2017.

LA PHRASE DE LA SEMAINE

«Nous serons jugés sur le produit fini et nous devons avoir pour objectif de délivrer des championnats du monde de folie. »

Michel Vion, Président de la FF de ski, à l’occasion de l’installation du comité d’organisation des mondiaux 2023 à Courchevel et Méribel dans ses nouveaux locaux, en début de semaine.

L’ETUDE DE LA SEMAINE

L’Institut régional de développement du sport (IRDS) de l‘Institut Paris Région (grande agence régionale d’urbanisme et de l’environnement), publie une étude le sport rythme la ville qui met en lumière le rôle du sport en tant que vecteur de la transformation des villes et métropoles.

LE BAROMÈTRE DE LA SEMAINE

SPORSORA a révélé les chiffres clés d’un baromètre IFOP-Weezevent sur, notamment, la reprise des activités liées au sport des Français, post-confinement.

Magali Tézenas du Montcel, DG de SPORSORA, analyse les résultats du baromètre et souligne que le sport (tant pratiqué que regardé) « manque dans de très fortes proportions aux français (respectivement 93% et 76%) ». Cette étude révèle une « envie certaine, sans crainte de retrouver le chemin des lieux de pratiques et des tribunes ».

LA BONNE ACTION DE LA SEMAINE

Play International revisite cette année sa course VERTIGO en lançant un challenge interentreprises 100% connecté et vous invite à marcher (ou courir pour les courageux). Un team building simple et efficace pour défier vos collègues, prendre soin de votre santé et faire une bonne action (chaque km parcouru sera converti en don pour l’ONG) ! Inscrivez votre entreprise ICI.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

BLAGUES FRIDAY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *