#SportSolidaire avec Hurricane

Publié le 14 avril 2020 à 11h58 dans Non classé

Les TPE, indépendants et startups de l’écosystème sportif français vont souffrir de l’arrêt total du sport professionnel et amateur pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire. Ainsi, et jusqu’à la fin de la crise, Olbia se propose de les mettre en avant sur son blog et sa newsletter hebdomadaire. Nous poursuivons avec Hurricane group et Eric André-Benoit, Directeur exécutif.

Quelles sont les activités de votre entreprise dans le domaine du sport ?

Hurricane est un acteur majeur de l’évènement sportif dans le domaine des sports Urbains. Nous organisons de nombreuses étapes de coupe du monde pour l’UCI, nous fournissons les infrastructures sportives pour le championnat du monde de BMX (freestyle et flat) pour l’UCI et nous sommes fournisseurs du BMX parc pour Tokyo. Nous travaillons aussi avec les fédérations comme World Skate, FIG (Gymnastique), la Fédé de breakdance, celle de wake… Nous sommes donc présents dans l’événementiel et dans la fourniture d’infrastructures sportives dans le domaine des sports urbains (BMX, skate, roller, trottinette, break dance, wake, VTT, parkour…)

Comment êtes-vous impactés par cette crise sanitaire ?

Le Covid 19 impacte fortement, comme beaucoup d’autres sociétés, Hurricane. Notre activité majeure est l’évènementiel sportif, nous sommes donc confrontés aux annulations et aux reports  comme tous les organisateurs.

A ce jour, aucun événement n’est annulé mais le calendrier est bouleversé. Nous avions des évènements prévus en Chine et au Japon en mars et avril.  Les replanifications sont en cours pour octobre et novembre. 

Notre événement majeur, le FISE de Montpellier est  décalé sur août, dates les plus tardives possibles afin de se donner le maximum de chance de ne pas annuler. A partir de septembre, nous ne pouvons plus installer de structures dans le lit du Lez… Nous avons le soutien de tous nos partenaires.

Nos événements locaux (Fise Métropole) et nationaux (Fise Xperience) seront aussi reportés si possible sur septembre. Les démarches sont entamées en ce sens mais il faut trouver des WE disponibles pour tout le monde…

L’activité évènementielle d’Hurricane ne reprendra probablement qu’en juillet… Une autre de nos activités est la vente de skateparc.  A ce jour, nous accentuons les démarches commerciales en ce sens surtout à l’international auprès des différentes fédérations en s’appuyant sur l’entrée de ces sports aux JO… La fabrication devrait reprendre courant avril. 

Notre nouvelle filiale d’impression numérique grand format, tourne elle aussi au ralenti en restant aux services de nos clients malgré tout. Cette activité devrait reprendre plus rapidement que les autres. 

Qu’espérez-vous de l’écosystème du sport français quand la vie économique et sociale reprendra ?

Il semble difficile de savoir quand et donc dans quel état, chaque acteur sortira de cette crise sans précédent… J’espère que ceux qui auront pu résister se soutiendront plus même si ce n’est pas le monde des bisounours !! Je pense que c’est sur le plan international que nous devons faire preuve de solidarité et d’entraide plus important pour accéder à de nouveaux marchés.

Mettez-vous à profit cette période pour repenser votre activité (modèle économique, élargissement/rétrécissement de l’offre, élargissement/rétrécissement de la cible prospective…) ?

Cette situation nous amène à une réflexion pour la suite du développement de notre business. 2-3 nouvelles pistes sont à l’étude et devraient voir le jour avant la fin de cette année…

Bon courage à tous. L’entraide doit nous permettre à tous de repartir plus vite et plus fort après cette tempête sanitaire et économique. Une pensée pour l’ensemble de nos personnels de santé qui sont en première ligne !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *