Retour sur la finale de la première édition des Jeux des Jeunes

Publié le 19 octobre 2021 à 12h53 dans Communiqué de presse, Gouvernance du sport, Grands événements, sport-santé

La finale de la première édition des Jeux des Jeunes, organisée par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) avec l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) et l’Union Générale Sportive de l’Enseignement Libre (UGSEL), a eu lieu ce week-end à l’INSEP. Un événement initié par le mouvement sportif qui s’inscrit dans l’Héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

540 collégiens de 5ème et 4ème, originaires de 90 établissements scolaires répartis sur l’ensemble de notre territoire, ont pris part à cette finale. Tous ont participé aux 6 ateliers sportifs et 3 ateliers extra-sportifs proposés ainsi qu’aux cérémonies d’ouverture et de clôture de l’événement.

Tous les adolescents ont reçu une médaille de participation. Celles-ci ont été remises par 9 athlètes olympiques et paralympiques :

  • Ysaora Thibus, escrime
  • Hélène Lefebvre, aviron
  • Valentin Belaud, pentathlon moderne
  • Mathilde Lamolle, tir au pistolet
  • Axel Augis, gymnastique artistique
  • Mbar Ndiaye, taekwondo
  • Laetitia Payet, judo
  • David Smetanine, para-natation
  • Djabir Saïd-Guerni, athlétisme (Algérie)

Brigitte Henriques, Présidente du Comité national olympique et sportif français :
Les Jeux des Jeunes ne sont pas une compétition de plus mais un programme de sensibilisation à la pratique du Sport et de l’activité physique, destinée aux collégiens de 5ème et 4ème. Cette première édition lancée par le CNOSF avec l’UNSS et l’UGSEL avait pour vocation de faire prendre conscience aux élèves de l’importance d’entretenir leur forme physique, à tout âge de la vie, et du lien social qu’offre la pratique du sport dans l’univers scolaire comme en club. Les Jeux des Jeunes s’inscrivent pleinement dans la contribution du Mouvement Sportif à l’Héritage des Jeux Olympiques de Paris 2024 et soutiennent notre objectif : mettre davantage d’activité physique et sportive dans la vie des Français afin de faire progresser la France sur la voie d’une nation sportive !

Nathalie Costantini, Directrice nationale de l’Union nationale du sport scolaire :
Pratiquer une activité sportive pour être en bonne santé, et prolonger cette pratique au-delà de l’association sportive scolaire en adhérant à un club. Aider au parcours sportif du jeune, c’est le crédo des Jeux des Jeunes 2021. L’UNSS, fédération sportive scolaire, est très fière de s’engager aux côtés du CNOSF et de l’USGEL dans l’organisation de cet événement.

Stéphane Danjou, Président Union Générale Sportive de l’Enseignement Libre :
Sport-Santé, deux termes essentiels pour une fédération sportive scolaire. L’objectif de l’Ugsel est de mettre en avant la pratique d’une activité sportive, enjeu fondamental pour la santé physique et mentale de tous, et particulièrement celle des jeunes qui nous sont confiés. Alors, relevons le challenge sport-santé pour tous, autour d’une mobilisation festive en partenariat avec le CNOSF et l’UNSS. Bons Jeux des Jeunes à tous !

Roland Poirot, professeur d’EPS Collège La Passepierre de Château-Salins (57) :
Nous avons été séduits par le projet et les différentes activités/tests/questionnaires du programme. Les élèves ont apprécié et se sont pleinement impliqués-défiés, suscitant un bel engouement et un attrait pour le côté novateur des épreuves et l’utilisation en cours (exceptionnelle) des téléphones. L’essentiel à nos yeux, reste l’intérêt pédagogique que nous y avons trouvé et l’implication positive des élèves qui ont joué le jeu et pris du plaisir. Merci d’avoir apporté un peu de nouveauté et de diversification à nos séances d’activités physiques avec nos élèves durant cette période !

RETOUR EN IMAGES SUR LA FINALE DES JEUX DES JEUNES

VidéosPhotosDossier de presse

BAROMETRE DE L’ÉTAT DE FORME DES ADOLESCENTS 

La finale des Jeux des Jeunes a également été marquée par la restitution de l’analyse épidémiologique menée lors de la phase qualificative des Jeux des Jeunes, du 31 mars au 23 juin, via l’application Tous en forme. Cette étude, présentée par Philippe Decq, professeur neurochirurgien à l’AP-HP, a entre autres révélé que 13,87% des élèves de 5ème et 4ème sont en surpoids.

L’ensemble de l’étude est disponible ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *