#SportSolidarite avec Global Events, agence de communication évènementielle

Publié le 17 mars 2020 à 16h31 dans #SportSolidaire

Les TPE, indépendants et startups de l’écosystème sportif français vont souffrir de l’arrêt total du sport professionnel et amateur pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire. Ainsi, et jusqu’à la fin de la crise, Olbia se propose de les mettre en avant sur son blog et sa newsletter hebdomadaire. Nous commençons ainsi avec Global Events, agence de communication évènementielle, et son directeur, Ludovic Blache.

Quelles sont les activités de votre entreprise dans le domaine du sport ?

  • Accompagnement des marques dans leurs stratégies événementielles, sponsoring et digitales dans le sport.
  • Mise en place de la visibilité des marques sur les événements sportifs et conception d’activations événementielles de marque.
  • Vente des produits de nos clients sur les événements.

Comment êtes-vous impacté par cette crise sanitaire ?

Nous intervenons essentiellement dans l’univers des sports outdoor et d’endurance comme le trail, le running, le cyclisme ou encore le triathlon. Dans ces pratiques, le printemps est le lancement de la saison avec la tenue des plus grands événements tels que l’Eco Trail de Paris ou le Marathon de Paris. 

Ce sont des temps forts de prise de parole pour nos clients. Nous les accompagnons ainsi en amont, sur le terrain et en aval de l’événement car ils sont souvent partenaires de l’événement comme Thuasne Sport par exemple, avec l’Eco trail. 

Le Salon du Running est un temps fort pour notre agence car nous gérons 3 clients et pas moins de 200 m2 d’espace de prise de parole pour nos clients. Ceci représente donc un événement primordial pour lancer notre année avec nos clients.

Qu’espérez-vous de l’écosystème du sport français quand la vie économique et sociale reprendra ?

Nous espérons que se mette en place une solidarité importante entre les différents acteurs qu’ils soient gros ou petits. Il sera important que les différents acteurs puissent s’aider et cela même entre société ou agence concurrente. La France est un modèle et a un objectif important avec les JOP 2024, il sera donc primordial que les acteurs actuels survivent à cette crise.

Il serait par exemple intéressant de pouvoir ouvrir les gros réseaux du sport business au plus grand nombre. Je pense par exemple à Sporsora, dont nous ne sommes malheureusement pas membre car trop petits et pas assez de chiffre d’affaire généré. Peut-être que nous pouvons apporter nos idées, notre fraicheur à ce réseaux ?

Mettez-vous à profit cette période pour repenser votre activité (modèle économique, élargissement/rétrécissement de l’offre, élargissement/rétrécissement de la cible prospective…) ?

Aujourd’hui, nous mettons en priorité toute notre attention sur le fait que nos clients ne soient pas impactés par nos difficultés à travailler. 

Ensuite, nous faisons également en sorte d’être fin prêt à réactiver nos événements dès que cette crise sera terminée. Nous prenons ainsi le temps de faire des petites choses qui paraissent anodines mais qui nous permettent de faire la différence au niveau de la qualité de prestation.

Enfin, nous allons réfléchir également à renforcer notre savoir-faire et notre offre digitale car cela fait partie des enjeux de demain. Nous avons aujourd’hui, par exemple, un site e-commerce sur lequel nous proposons à nos client un canal de distribution. Aujourd’hui, nous allons consacrer nos efforts sur ce sujet car c’est notre seule source de revenu actuel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *